Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
2_programmation:macros:cette_commande_est_elle_definie [2020/12/09 19:57]
jejust Remise en forme de la page. Ajout de mots-clefs OpenGraph.
2_programmation:macros:cette_commande_est_elle_definie [2021/09/27 21:41]
bdumont Traduction et remaniement pour mettre les solutions modernes et fiables en premier
Ligne 1: Ligne 1:
-====== Is this command defined? ======+====== Comment tester si une commande est définie? ======
  
 +===== En TeX =====
  
-Macro sets from the earliest days of TeX programming may be +Le programme <latex>\TeX{}</latexoriginalécrit par Donald Knuthne définit pas de commandes dédiées à cette tâcheHeureusement, [[1_generalites:glossaire:qu_est_ce_que_etex|ε-TeX]] définit deux primitives supplémentaires :
-observed to test whether commands exist by using +
-''\ifx\<command>\undefined'' <//stuff//... +
-(which of course actually tests that the command //doesn't// +
-exist).  LaTeX programmers can make use of the internal command +
-''\@ifundefined{cmd name}{action1}{action2}'' +
-which executes ''action1'' if the command is undefinedand +
-''action2'' if it is defined +
-(//cmd name// is the command name onlyomitting the ''\'' character).+
  
-The ''\@ifundefined'' command is based on the sequence+  * ''\ifdefined'' 
 +  * ''\ifcsname cmd name\endcsname'' 
 + 
 +Les deux commandes utilisées dans l'exemple qui suit produisent le même effet :
  
 <code latex> <code latex>
-\expandafter \ifx \csname cmd name\endcsname \relax+\ifdefined\foo 
 +  \message{\string\foo\space is defined}% 
 +\else 
 +  \message{no command \string\foo}% 
 +\fi 
 +
 +\ifcsname foo\endcsname 
 +  \message{\string\foo\space is defined}% 
 +\else 
 +  \message{no command \string\foo}% 
 +\fi
 </code> </code>
-which relies on the way ''\csname'' works: if the command doesn't 
-exist, it simply creates it as an alias for ''\relax''. 
  
-So: what is wrong with these techniques?+However, after using the original LaTeX ''\@ifundefined{foo}...'', 
 +the conditionals will detect the command as "existing" 
 +(since it has been ''\let'' to ''\relax'') ; so it is important 
 +not to mix mechanisms for detecting the state of a command.
  
-Using ''\undefined'' blithely assumes that the command is indeed not +===== En LaTeX =====
-defined.  This isn't entirely safe; one could make the name more +
-improbable, but that may simply make it more difficult to spot a +
-problem when things go wrong.  LaTeX programmers who use the +
-technique will typically employ ''\@undefined'', adding a single +
-level of obscurity.+
  
-The original ''\@ifundefined'' mechanism had the unfortunate property of +Quand on programme en <latex>\LaTeX{}</latex>, on peut directement utiliser 
-polluting the name space: each test that turns out undefined adds a +''\@ifundefined{<//cmd name//>}{<//action1//>}{<//action2//>}'', 
-name to the set TeX is holdingand often all those ''\relax'' +qui exécute ''<//action1//>'' si la commande **n'**est **pas** définie, 
-names serve no purpose whatever+et ''<//action2//>'' dans le cas contraire 
 +(''<//cmd name//>'' est le nom de la commande tout nu**sans son antislash** ''\'').
  
-David Kastrup offers the (rather tricky)+Si vous utilisez une version de <latex>\LaTeX{}</latex> antérieure à 2018, il faut éviter de mélanger du code qui utilise les primitives d'ε-TeX avec du code qui utilise ''\@ifundefined'' (voir ci-dessous pourquoi). Comme cela peut se produire d'une extension à l'autre, vous n'êtes jamais à l'abri d'une erreur... 
 + 
 +Notez également que, même après 2018, <latex>\LaTeX{}</latex> va toujours renvoyer "vrai" si l'on utilise ''\@ifundefined'' avec une commande définie comme un alias de ''\relax''
 + 
 +===== Un peu d'histoire ===== 
 + 
 +On trouve dans d'anciennes macros écrites en <latex>\TeX{}</latex> le procédé suivant 
 +pour tester l'existence d'une commande ''<//commande//>'': 
 + 
 +''\ifx\<//commande//>\undefined<//code à exécuter//>'' 
 + 
 +(Ceci exécute le code si la commande **n'**existe **pas**, bien sûr.) 
 + 
 +Le fonctionnement de cette commande repose sur le principe que ''\undefined'' n'est jamais défini (donc elle est égale à une autre commande non définie). Le problème est qu'il ne s'agit que d'une convention qui peut être ignorée par un autre auteur de macros : il y a donc toujours un risque que cette macro soit définie dans une extension chargée par l'utilisateur... Utiliser ''\@undefined'', comme on peut le voir dans certaines macros <latex>\LaTeX{}</latex>, ne fait que déplacer le problème. 
 + 
 +La macro ''\@ifundefined'', elle, est définie dans le noyau de <latex>\LaTeX{}</latex>, ce qui permet d'éviter ce problème. Cependant, avant 2018, elle était définie de la manière suivante :
  
 <code latex> <code latex>
-{\expandafter}\expandafter\ifx \csname cmd name\endcsname\relax ...+\expandafter \ifx \csname cmd name\endcsname \relax
 </code> </code>
-which "creates" the ''\relax''-command inside the group of the first 
-''\expandafter'', therefore forgets it again once the test is done. 
-The test is about as good as you can do with macros. 
  
-The [[FAQ-etex|ε-TeX system]] system comes to our help hereit +Elle utilisait la propriété suivante de ''\csname'' 
-defines two new primitives: +si la commande n'existe pas, elle est créée comme alias de ''\relax''. 
-  +Cette approche présente deux inconvénients : 
  
-  * ''\ifdefined'', which tests whether a thing is defined (the negative of comparing with ''\undefined'', as it were), and +  * Chaque utilisation de ''\@ifundefined'avec un nom de commande qui n'existe pas crée cette commandedéfinie comme identique à ''\relax'; si cette commande n'est pas redéfinie ensuiteelle est conservée inutilement en mémoire par le moteur <latex>\TeX{}</latex> ; 
-  * ''\ifcsname cmd name\endcsname'', which does the negative of ''\@ifundefined'' without the ''\relax''-command side-effect.+  * Si le même nom de commande est testé ensuite avec la primitive ε-TeX ''\ifdefined'' (par exemple dans le code d'une autre extension), le résultat sera un faux positifcar cette primitive considère aussi comme définie la commande ''\relax'' et ses alias.
  
-So, in an <latex>$\epsilon$-\TeX{}</latex>-based systemthe following two conditional clauses do +Avant que ''\@ifundefined'' ne soit redéfinie dans le noyau <latex>\LaTeX{}</latex> pour être basée sur la primitive ε-TeX ''\ifdefined''David Kastrup a proposé la solution suivante :
-the same thing:+
  
 <code latex> <code latex>
-\ifdefined\foo +{\expandafter}\expandafter\ifx \csname cmd name\endcsname\relax ...
-  \message{\string\foo\space is defined}+
-\else +
-  \message{no command \string\foo}% +
-\fi +
-+
-\ifcsname foo\endcsname +
-  \message{\string\foo\space is defined}% +
-\else +
-  \message{no command \string\foo}% +
-\fi+
 </code> </code>
-However, after using the original LaTeX 
-''\@ifundefined{foo}''..., the conditionals will detect the 
-command as "existing" (since it has been ''\let'' to ''\relax''); 
-so it is important not to mix mechanisms for detecting the state of a 
-command. 
  
-In the 2018 <latex>\LaTeX{}</latex> release, the definition of ''\@ifundefined'' was adapted +La commande testée est créée et définie comme ''\relax'' à l'intérieur du groupe dans lequel est inclus le premier 
-to use the $\epsilon$-TeX ''\ifcsname'' and now tests for a command being undefined or ''\relax'' +''\expandafter'' : elle n'est donc pas conservée en mémoire après l'exécution de ''\@ifundefined''.
-without the side effect of defining undefined commands to ''\relax''.+
  
 ----- -----
2_programmation/macros/cette_commande_est_elle_definie.txt · Dernière modification: 2021/09/27 21:41 de bdumont
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0